Le but de cette chronique est de faire un test de Tinder au Japon, ni plus ni moins, pour voir si c’est aussi facile de pécho parler avec une belle Japonaises et ses dents de Dracula.

Tinder au Japon mon bilan après une semaine.

Si tu veux voir des photos de Yukiko et Arisa, tu risques d’être déçu, car il n’y en aura pas. 

-Manek, connard.

Je te conseille d’aller faire un tour sur Youtube, ici nous sommes un petit blog animé par Charles et Manek, le contenu pute à clics ce n’est pas notre cuisine. 

-De toute façon, on rank déjà bien sur le mot clef les putes au Japon, pas besoin de faire du pute à clics.

-Tu l’as bien dit Manek. 

-Merci Charles, et le côté droit de mon cerveau.

J’ai dépassé les 178 matchs en une semaine, ce qui n’est pas mauvais quand on a passé la trentaine, et qu’on ressemble plus à un Flamby qu’à Beckham.

-Tu peux être populaire en ressemblant à Flamby si tu es président de la république Manek … 

-Oui, mais si tu fais parti des working poor, ce n’est guère possible mon petit Charles.

Pour faire un tri entre les filles à la recherche d’un prof d’anglais, les étudiantes qui vont te vendre du vent, et les career woman nymphomanes chasseuses de Gaijin de Roppongi, j’ai décidé de n’utiliser Tinder que dans la belle langue de Myamaotosan. 

sortir tokyo

Plus populaire que Manek et Charles sur Tinder

Un blanc qui ne parle que japonais cela ne fait guère rêver la belle Yukiko de Roppongi et c’est plutôt le but. 

De toute façon quitte à parler avec une Pang de Roppongi autant le faire au baccara avec une tequila dans sa bouche.

Il y a bien cette fille qui m’a abordé en japonais sur Tinder, puis sur Line me parle en anglais dans un anglais encore plus mauvais que mon français sur mon blog… Je lui ai répondu en japonais, elle m’a bloqué, je suis parti jouer à Shadow of Dancer sur ma rétropie, j’étais content.

mon Tinder à moi

J’ai aussi utilisé la fonctionne voyage de Tinder Plus, pour tester à Hiroshima et à Nagoya, j’ai eu des matchs, plus qu’à Tokyo, vive la campagne japonaise.

Cependant, matcher avec une personne ne signifie rien, toutes mes conversations sur Tinder sont aussi courte que la carrière de Patrick Chimbonda avec les bleus. 

Quand tu touches Dieu

Ma première semaine sur Tinder n’était ni un échec, j’ai eu des matchs, ni une réussite mes likes étaient du vent. Après avoir perdu mon temps, et mon argent ( 30 euros allo quoi ).

Ma conclusion sur Tinder au Japon au bout d’une semaine.

Tinder est une application qui ne sert à rien, si tu veux rencontrer des japonaises sincères, je te conseille d’utiliser Japancupid qui sera beaucoup moins cher, et qui fonctionnera mieux, un peu comme quand tu dois choisir entre une Renault de luxe et une Benz pour le même prix.

FIN

Tu pensais qu’on allait vraiment se quitter avec du Sharknado sans nos 48 groupe random à 3 lettres… Tu peux me dire merci pour avoir heavy rotation dans tête pour toute la semaine…

-Merci qui ?
-Merci Manek et Charles.

manek


Share.

About Author

manek

Photographe, écrivain raté, comique pas drôle, gras et gros et un peu chauve, Manek aime parler de lui à la troisième personne. Le seul ami de Manek, Charles habite dans le coin droit de son cerveau. Manek aime : Céline Dion, les inconnus, manger des testicules de fugu, et Pang son amoureuse virtuelle.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer