Le gouvernement thaïlandais a approuvé cette semaine le «Smart Visa», qui permettra aux professionnels étrangers de vivre, travailler en Thaïlande jusqu’à quatre ans sans avoir à se rendre fréquemment à l’immigration.

Le smart visa en Thaïlande

Le but du visa est d’attirer les entrepreneurs, les talents étrangers. Le visa smart Thaïlande permettrait aux titulaires du visa de rester en Thaïlande avec leur conjoint et leurs enfants, sans devoir postuler pour un permis de travail, et surtout sans se rendre tous les 3 mois à l’immigration pour le 90 days report.

L’avantage de ce visa est que les détenteurs n’ont pas à se rendre à Chaengwattana et à faire rapport  tous les 90 jours, le truc le plus ennuyeux au monde, même si il faut l’avouer beaucoup d’étrangers passent par une agence pour faire ce fameux 90 days report.

Avec le smart visa, les étrangers doivent seulement se rendre une fois par an à l’immigration, selon les informations diffusées dans le journal du Premier ministre.

Les candidats pour le smart visa doivent être des investisseurs, des créateurs de smart up, des cadres supérieurs ou des professionnels hautement qualifiés.

Le visa ressemble un peu au visa French Tech Visa de Macron, sauf que pour Manek entre vivre à Paris et vivre à Phuket, Chiang Mai le choix est vite fait. La Thaïlande va-t-elle devenir la nouvelle Silicon Valley d’Asie ? 

smart visa

Le smart visa pour les nuls.

 

 

 

source : http://www.nationmultimedia.com/detail/Economy/30324276

le salaire minimum pour un Smart Visa en Thaïlande

Le salaire minimum est de 200 000 THB mensuel, ou un investissement de 20 millions de THB, le visa des riches.

manek


Share.

About Author

manek

Photographe, écrivain raté, comique pas drôle, gras et gros et un peu chauve, Manek aime parler de lui à la troisième personne. Le seul ami de Manek, Charles habite dans le coin droit de son cerveau. Manek aime : Céline Dion, les inconnus, manger des testicules de fugu, et Pang son amoureuse virtuelle.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer