Cette année vous allez partir en Thaïlande, avec votre belle Nintendo Switch et votre iPhone X.

Le Pays de Pang et Ploy, la Thaïlqnde est une destination de vacances de choix avec un territoire qui offre une très grande diversité de cadres et plein d’activités à découvrir. Des montagnes du Nord aux plages du Sud, Le Royaume de Siam est un pays riche, le pays à visiter.

Mais la réussite de votre voyage ne repose pas uniquement sur le potentiel touristique de la Thaïlande. En réalité, elle dépend probablement beaucoup plus de votre capacité à bien vous organiser en amont afin que, une fois sur place, les choses se passent bien.

Alors, pour vous aider à bien préparer votre valise pour la Thaïlande, votre copain Manek à concocter ce petit guide pratique. Ce dernier vous sera d’une grande utilité pour mettre en branle votre périple sans rien oublier d’important !

S’informer avant de partir en Thaïlande

Avant toute chose, il faut bien comprendre qu’un voyage bien préparé est un voyage bien documenté. Concernant le Royaume de Siam, ce ne sont pas les informations qui manquent, que ce soit sur le web ou en librairie.

Alors consacrez quelques soirées à diverses lectures relatives à la Thaïlande afin de bien comprendre où vous allez mettre les pieds et ce que vous allez pouvoir y faire une fois sur place.

Les sites internet relatifs à la Thaïlande

Les sites internet qui traitent du Pays du Sourire sont nombreux sur le web mais la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Le top du top est bien évidemment de comprendre l’Anglais car, sur cette thématique, se sont clairement les sites anglo-saxons qui sont de très loin les meilleurs.

Si vous maitrisez pas la langue de Shakespeare, commencez par lire un maximum d’articles sur Thailande-Infos.Net et jeter un œil sur le site officiel de l’Office du Tourisme de Thaïlande. En combinant les deux vous devriez parvenir à vous faire une très bonne idée du Siam contemporain et des incroyables possibilités qu’il offre en termes de vacances.

Pour vous tenir informé des dernières nouvelles importantes et des éventuelles alertes relatives au Pays du Sourire, je vous recommande de vous rendre sur les sites du ministère des affaires étrangères, de l’ambassade de France en Thaïlande et de l’ambassade de Thaïlande en France. Vous y trouverez également de multiples conseils et recommandations à lire avant de partir pour l’Asie du Sud-Est.

Pensez également à rejoindre des forums (Le Routard, Voyage-Forum, etc…) ou des groupes Facebook comme celui des Français de Thaïlande. Cela vous permettra de discuter avec d’autres internautes, notamment des expatriés qui connaissent bien leur région et seront, plus que toute autre personne, à même de partager avec vous les bons plans locaux du moment.

Ou tu peux contacter ton copain Manek .

Partir en Thaïlande avec le bon guide touristique en poche.

Si aborder dans un premier temps la Thaïlande via le web est une bonne option pour se faire une culture générale, pour trouver de l’information spécifique et bénéficier de bons plans, il est important de compléter vos lectures « online » par un bon guide touristique – en version papier ou au format e-book – que vous garderez ensuite sur vous tout au long de votre périple.

En la matière, je ne saurai que trop vous recommander le guide Thaïlande du Lonely Planet. C’est une mine d’informations, régulièrement mise à jour pour une très grosse équipe, qui vous permettra non seulement de mieux appréhender le Pays du Sourire mais également d’y localiser à la volée les meilleurs sites à explorer et activités à pratiquer. Partir sans votre exemplaire en poche serait vraiment dommageable.

note de Manek je ne kiffe pas le guide, mais il n’est pas mauvais non plus.

Il existe bien entendu d’autres guides sur cette région d’Asie en librairie mais ils sont généralement moins complets, moins bien présentés et / ou moins régulièrement mis à jour. Dans un pays où tout change très vite, il est capital de se munir systématiquement de la dernière édition en date de votre guide favori qu’il s’agisse du Lonely Planet ou d’un autre.

Pour découvrir tous les guides qui traitent de la Thaïlande, je vous invite à visiter le site d’Amazon sur lequel vous trouverez les éditions françaises mais également anglophones de tous les éditeurs majeurs du secteur. Pensez à lire systématiquement les avis des internautes pour vous assurer que la qualité est au rendez-vous.

Tu peux aussi lire le guide du routard en Thaïlande par Manek c’est gratuit.

Partir en Thaïlande avec tous les documents requis

Toujours penser à son visa les copains.

A ce stade, vous devriez disposer d’une excellente base de connaissances sur la Thaïlande et les différentes possibilités de séjour qui s’offrent à vous. Il va maintenant falloir s’attaquer à l’organisation de votre voyage afin d’éviter les écueils une fois sur place ! Pour commencer je vous propose de vous atteler au plus enquiquinant : la paperasse.

Votre visa pour la Thaïlande

Si votre séjour en Thaïlande excède les 30 jours consécutifs, il va falloir que vous demandiez aux autorités siamoises de votre pays d’origine (ambassade ou consulat) un visa touristique (dans le cas contraire vous bénéficiez d’une exemption).

On distingue généralement deux types de visas touristiques :

  • Le visa touristique simple entrée qui est valable 2 mois (possibilité d’extension de 30 jours sur place auprès d’un bureau d’immigration).
  • Le visa touristique double entrée qui est valable 2 fois 2 mois avec obligation de sortie du territoire pour faire valider la seconde entrée au retour (possibilité d’extension de 2 x 30 jours sur place auprès d’un bureau d’immigration).
  • Le visa touristique de six mois.

Attention : Vous devez être en possession d’un passeport valide au minimum encore 6 mois lors de votre demande auprès des autorités thaïlandaises. De plus, vous devrez également présenter votre billet d’avion retour, preuve que vous quitterez bien le territoire siamois à l’expiration de votre autorisation de séjour.

Votre permis international pour conduire légalement

il faudrait être fou pour partir sans permis international en Thaïlande, n’est-ce pas Satanas ?

 

Si vous avez l’intention de conduire une mobylette ou une voiture en Thaïlande alors il est indispensable de vous munir d’un permis de conduire international si vous ne voulez pas prendre une amende le jour où la police vous contrôlera et souhaitez être couvert par les éventuelles assurances à disposition.

Dans les principaux centres touristiques du Pays du Sourire, les contrôles sont assez fréquents. Les policiers savent en effet que bon nombre de voyageurs étrangers circulent sur les routes de Thaïlande sans permis valable (votre permis national n’a aucune valeur en Asie du Sud-Est) : une belle opportunité pour coller quelques amendes gonflées (jusqu’à 500 THB) afin d’arrondir les fins de mois !

La demande de votre permis de conduire international doit être réalisée avant de partir pour la Thaïlande auprès de votre préfecture, sous-préfecture ou mairie. La procédure varie en fonction des départements et c’est la raison pour laquelle il faut contacter l’administration concernée, avant de vous déplacer physiquement, afin de s’assurer que tous les justificatifs nécessaires seront en votre possession au moment de la demande.

Vous devrez présenter en tout état de cause :

  • Une photocopie recto-verso de votre permis de conduire en cours de validité,
  • 2 photos d’identité récentes,
  • Une photocopie recto-verso d’un justificatif d’identité (carte d’identité par exemple),
  • Le document de demande de permis de conduire rempli et signé.

D’autres pièces peuvent vous être demandées : justificatif de domicile, enveloppe de retour timbrée, etc…

Votre permis de conduire international vous sera délivré gratuitement et restera valable 3 ans. Cependant sachez que la Thaïlande n’autorise la circulation des étrangers en possession d’un PCI que pour une durée de 6 mois.

Même si vous êtes en possession d’un permis de conduire international, vous devez tout de même conserver sur vous votre permis de conduire national.

Copiez et protégez vos documents avant de partir

Si vous égarez vos documents officiels en Thaïlande – et tout spécialement votre passeport – vous allez être dans de bien mauvais draps. Pensez à protéger tous vos documents en les mettant dans une pochette plastique étanche adaptée et faites-en des copies au cas où avant de partir.

Je vous conseille au passage de faire la même chose, dans une seconde pochette, pour tous vos documents de voyage (réservations diverses, factures, etc…). Vous n’imaginez pas à quel point il est galère de se retrouver dans une ville qu’on ne connait pas, à l’autre bout du monde, et de réaliser qu’on a oublié sa réservation d’hôtel avec l’adresse de l’établissement dessus. Obligé de trouver un cybercafé pour aller sur internet, de consulter sa boite mail, de récupérer les infos, etc… Bref, pas glop !

Gardez une liste de vos principaux contacts

Une autre initiative qui peut s’avérer franchement utile est de se constituer un petit répertoire de voyage (papier ou numérique – sur votre téléphone portable) contenant les numéros de téléphone de vos proches, de votre banque, de votre assurance, de l’ambassade de votre pays d’origine et de tout autre service d’assistance dont vous disposez. C’est tout bête mais beaucoup oublient de le faire et lorsqu’il faut retrouver les coordonnées d’un contact dans l’urgence (par exemple pour faire opposition sur une carte de crédit), c’est la panique à bord !

Partez avec vos guides & les plans des lieux visités

sur ma map Kylo et Luke.

Enfin, n’oubliez pas d’emporter avec vous votre guide de voyage ainsi que les différentes cartes dont vous auriez fait l’acquisition. Gardez tout cela à portée de main (donc pas au fond de votre valise bien calé entre les chaussettes et les slips) afin de pouvoir vous y référer à tout moment.

Il peut être également intéressant de conserver sur soi un petit guide de conversation comme celui que propose Harrap’s afin de pouvoir résoudre les éventuels problématiques de communication qui pourraient se présenter au contact des locaux. En effet, les Thaïlandais ne sont pas vraiment performants quand il s’agit de parler en Anglais et leur permettre de jeter un œil au mot en Thaï peut vraiment s’avérer utile.

Faites vos réservations avant de partir en Thaïlande

Bon, à présent vous disposez normalement d’une bonne petite culture générale sur la Thaïlande et de tous les documents dont vous aurez besoin pour voyager dans de bonnes conditions. Il s’agit à présent d’organiser votre séjour sur place de la meilleure façon qui soit.

Pour vous rendre en Thaïlande, il va vous falloir un vol et, pour y dormir, il va vous falloir un hébergement. Aujourd’hui la grande majorité des voyageurs ont recours à internet pour trouver les meilleures offres du moment et obtenir les meilleurs prix sur les différentes prestations dont ils vont avoir besoin sur place. Nous allons donc voir ensemble comment si prendre efficacement.

Bookez votre billet d’avion au meilleur prix

Tout d’abord votre billet d’avion. De très nombreuses compagnies aériennes proposent des vols directs ou avec escale vers la Thaïlande. Les prix varient en permanence tout au long de l’année et il est indispensable d’avoir recours à plusieurs comparateurs de voyage pour identifier les meilleures offres.

Voici ci-dessous le top 5 des comparateurs de vols les plus populaires. Bien entendu il y en a d’autres et une recherche rapide sur Google devrait vous aider à les découvrir:

  • Liligo
    Probablement le meilleur comparateur de vols, avec toutes les compagnies low-cost possibles. Simple, exhaustif, et avec de nombreuses options.
  • Kelkoo
    Le comparateur généraliste a amélioré son comparateur de billets d’avion, qui est désormais au niveau des spécialistes ! A essayer…
  • Illico Travel
    Une présentation originale des résultats, très graphique, avec notamment un baromètre des prix très pratique. Visiter le site
  • Alibabuy
    Une présentation des résultats originale et très pratique. Visiter le site
  • Easy Vols
    Le plus gros comparateur de vols, il manque malheureusement quelques compagnies et des options de filtres. Visiter le site
  • Voyager Moins Cher
    Le comparateur de vols du groupe Price Minister, une valeur sûre même si l’interface n’est pas des plus simples.

 

Note de Manek, vous pouvez aussi acheter directement votre billet d’avion sur le site de votre compagne. Je vous conseille Emirates, et Thai Airways. 

Bookez votre hôtel ou votre guesthouse en Thaïlande

Il est à présent temps de trouver un endroit où loger sur place. La plupart des vacanciers optent pour le séjour en hôtel ou en guesthouse. Sur ce marché, deux prestataires se démarquent sur la niche Thaïlande:

  • Agoda.fr Service de réservation en ligne qui propose un très large choix d’hôtels et de guesthouses au Royaume de Siam à des prix très alléchants. Clairement le leader pour les offres d’hébergement en Thaïlande, Agoda appartient au géant américain PriceLine.

Certains vous diront que la meilleure façon de trouver son hébergement en Thaïlande est de partir sans rien préparer en amont et de trouver son hôtel ou sa guesthouse directement sur place en négociant un tarif avantageux. Il est vrai que, si vous avez le sens de la négociation et l’esprit routard, cette méthode peut porter ses fruits.

Cependant elle est loin d’être tout confort car il va vous falloir sillonner les rues de votre ville de destination avec vos valises et sacs à dos pour localiser différents endroits où loger et y négocier le prix souhaité. Avec des températures extérieures entre 30 et 35°c dans le meilleur des cas, l’aventure peut s’avérer très éprouvante ! Alors pourquoi ne pas employer cette technique mais assurez-vous que vous avez vraiment l’âme du guerrier avant de vous lancer dans ce type d’initiative !

 

Autres options d’hébergement possibles

L’hôtel ou la guesthouse sont les établissements les plus populaires pour les voyageurs souhaitant se loger en Thaïlande. Cependant il faut savoir que vous avez d’autres possibilités pour vous loger une fois sur place :

  • Le séjour en famille d’accueil
    Si vous souhaitez une expérience vraiment immersive, vous pouvez opter pour le séjour chez l’habitant.
    Il existe de nombreuses options pour trouver une famille d’accueil en Thaïlande mais, n’étant pas expert et ne souhaitant pas vous indiquer un service juste pour la forme, je vous invite à renseigner « homestay thailand » dans votre moteur de recherche web et de voir ce qui s’offre à vous. J’ai personnellement repéré ce site mais je ne l’ai jamais essayé…
    Pensez également à discuter sur les différents forums et groupes Facebook francophones du web afin de prendre directement contact avec des familles d’accueil d’expatriés (ça peut être sympa de loger par exemple chez un couple biculturel avec une personne pouvant vraiment bien parler le Français ou l’Anglais).
  • La location d’un appartement ou d’une maison
    Si vous souhaitez rester en Thaïlande un petit bout de temps sans trop bouger à droite à gauche alors la location d’une maison ou d’un appartement vous reviendra à bien moins cher que de booker des nuits d’hôtel en série.
    Pour trouver un propriétaire à distance, rien de tel que les forums (notamment anglophones comme Thai Visa), les groupes Facebook ou les sites spécialisés comme Air Bnb. Cependant pour être certain d’obtenir le meilleur tarif, le mieux est encore de chercher directement sur place en vous baladant dans le quartier qui vous intéresse à la recherche des panneaux « appartment for rent », « house for rent » ou encore « room for rent ».
    Vous trouverez plus d’infos sur la location en Thaïlande en lisant cet article.
  • Le couchsurfing
    Le couchsurfing s’adresse vraiment aux routards et à ceux qui aiment à sociabiliser en toute circonstance. Parfois gratuit, parfois payant, ce mode d’hébergement consiste tout simplement à « squatter le canapé » d’une personne souhaitant recevoir chez elle des visiteurs étrangers de passage.
    Pour trouver un hôte, rendez-vous sur des sites type couchsurfing.org (leader du marché) ou sur les forums et groupes francophones traitant de la Thaïlande.

Préserver sa santé au Pays du Sourire

La Thaïlande sera pour vous un environnement complètement nouveau et plein de surprises. Et bien pour votre corps et votre système immunitaire, c’est tout pareil ! C’est la raison pour laquelle il s’agit de préserver au mieux votre santé dans un pays séduisant mais qui reste un pays en voie de développement avec des standards sanitaires loin de ceux que l’on retrouve en Europe ou en Amérique du Nord.

Je vous conseille mon gros article sur faut-il prendre une assurance pour voyager en Thaïlande.

OUI OUI OUI

Se vacciner correctement avant de partir en Thaïlande

Il est recommandé de se vacciner contre diverses infections avant de se rendre en Thaïlande. Prenez rendez-vous avec votre centre de vaccination local ou votre médecin traitant pour définir avec lui quels vaccins faire.

En règle générale, il est conseillé de se vacciner contre :

  • Vaccin contre la diphtérie
  • Vaccin contre l’hépatite A
  • Vaccin contre l’hépatite B
  • Vaccin contre le tétanos
  • Vaccin contre la fièvre jaune
  • Vaccin contre la rage
  • Vaccin contre l’encéphalite japonaise (si vous vous déplacez en zone rurale uniquement)

Le cas particulier du paludisme

Le paludisme est une infection que vous pouvez théoriquement contracter en Thaïlande, principalement le long des frontières rurales avec les pays limitrophes. Il n’existe pas de vaccin contre le paludisme et il faut donc miser sur la prévention pour ne pas tomber malade. Pour cela vous disposez de deux options : la protection quotidienne contre les moustiques porteurs du paludisme ou le traitement préventif.

Honnêtement, laissez tomber le traitement préventif. D’un point de vue médical c’est une véritable calamité avec des effets secondaires parfois violents. Les chances de contracter le paludisme en Thaïlande avoisinant le zéro, l’utilisation de répulsifs adaptés et le port de vêtements longs dans les zones à risque sont deux initiatives amplement suffisantes. Parlez-en à votre médecin et vous verrez qu’il y a de bonnes chances qu’il vous dise comme moi.

Prendre une assurance voyage adaptée

Les vacances c’est top sauf quand ça tourne mal et là, il est tout de même très intéressant de bénéficier d’une assurance qui vous prend en charge de A à Z et s’assure de votre retour dans votre pays d’origine dans les meilleures conditions possibles quel qu’en soit le coût.

Les prestataires sont nombreux: April, Mondial Assistance, Nomad’s, Chapka, Avi, etc… Il s’agit de contacter chaque prestataire pour comparer les prix et les couvertures.

Attention, on entend souvent les gens dire « oui mais je n’ai pas besoin d’une assurance voyage car ma carte de crédit à une assurance incluse en cas de pépin à l’étranger ».

Alors oui et non : regardez bien le contrat de votre carte car elles n’offrent pas toutes les mêmes protections. Ainsi certains contrats indiquent que vous serez assisté à hauteur de ce que vous avez dépensé avec votre carte !

Donc si vous avez retiré 500 euros à l’étranger, vous serez assuré à hauteur de 500 euros, c’est-à-dire rien du tout en terme de frais médicaux. Soyez donc vigilant sur ce point car une journée d’hospitalisation coûte très cher même en Thaïlande.

Note de Manek le conseil que je peux vous donner acheter votre billet avec votre carte bancaire, vous allez alors avoir automatiquement une assurance pendant votre voyage.

L’eau thaïlandaise

L’eau du robinet est en théorie potable en Thaïlande. Mais en fait non, pas du tout. Si vous remplissez un récipient suffisamment large, vous observerez, dans la grande majorité des cas, une teinte brunâtre du contenu.

L’eau est peut-être propre quand elle quitte le réservoir mais une fois passée dans les tuyaux, il serait peu judicieux de la boire si elle n’a pas été bouillie au préalable. Ne buvez que de l’eau en bouteille. Pour les glaçons pas de soucis : ils sont toujours fait avec de l’eau distillée ou de l’eau minérale.

Mon article l’au en thaïlande

Votre trousse de secours

Quelque soit le motif de vos vacances en Thaïlande – sessions plage ou trekking aventureux – il est toujours préférable de partir avec une trousse de secours à portée de main afin de pouvoir rapidement apporter les premiers soins en cas d’accident.

Voici une liste non-exhaustive de ce que devrait contenir votre kit de premiers soins :

  • Livret de secourisme
  • Aspirine ou paracétamol
  • Paire de ciseaux
  • Coton
  • Stick lèvres
  • Désinfectant
  • Pansements, sparadraps, compresses & bandes
  • Pansements pour ampoules
  • Médicaments personnels + ordonnances
  • Répulsifs anti-moustiques (en soute)
  • Pinces à épiler
  • Thermomètre
  • Bonbons au miel / fruits secs / barres céréales
  • Antihistaminique
  • Anti-diarrhéique
  • Antispasmodique
  • Anti-vomitif
  • Collyre

Si vous n’avez pas envie de vous embêter outre mesure, vous pouvez aussi acheter des trousses prêtes à l’emploi dans votre supermarché, votre pharmacie ou à un tarif particulièrement intéressant sur Amazon.

Les préservatifs

Soyons honnêtes deux minutes : pour beaucoup la Thaïlande est également l’occasion de mener une vie sexuelle débridée. Qu’on adhère ou pas à l’industrie du sexe et à la prostitution, force est de constater qu’elle attire de très nombreux voyageurs dont certains liront ce petit guide.

Il est capital d’utiliser un préservatif lors de vos rapports sexuels au Pays du Sourire que cela soit avec une prostituée ou avec une « femme normale ». Les autorités thaïlandaises ne communiquent pas très souvent sur ce point mais le SIDA est partout en Thaïlande et la souche asiatique du virus VIH est bien plus agressive que la souche européenne.

Il serait vraiment idiot de gâcher votre vie pour une partie de jambes en l’air non protégée alors, même si cela vous embête, n’oubliez jamais de mettre des préservatifs. Vous éviterez ainsi le stress d’attendre trois mois dans l’incertitude avant d’aller faire la prise de sang qui vous délivrera de l’angoisse ou vous enfoncera dans la galère quotidienne de la trithérapie.

Vous pouvez trouver des préservatifs dans tous les Seven Eleven.

Préparez vos bagages pour la Thaïlande

Sauf erreur de ma part, il semblerait que vous soyez à présent prêt à vous envoler pour la Thaïlande. Vous avez votre visa, vos documents divers et variés, un bon guide et quelques cartes en poche, votre corps est prêt à résister aux agressions extérieures…

En trois mots, vous êtes « Good to Go » !

Enfin presque car il reste à faire votre valise en emportant le nécessaire tout en veillant à ne pas dépasser le poids imposé par votre compagnie aérienne en terme de bagages (sinon vous allez devoir payer pour l’excédent de poids et c’est souvent hors de prix).

Liste des choses à emporter avec vous lors du départ

Attention : cette liste est plutôt orientée vacances en mode relax. Si vous êtes parti pour un voyage d’aventures, il vous faudra aussi penser à tout l’équipement de trekking et de survie nécessaire 

Vos bagages

  • Valise à roulettes (une par personne) – Elle vous servira à stocker le gros de vos vêtements et accessoires notamment tout ce qui n’est pas autorisé en cabine.
  • Sac à dos (15 à 25 litres) – Il fera office de bagage à main durant le voyage. Vous le prendrez avec vous en cabine durant le vol. Une fois sur place vous y stockerez tout ce que vous souhaitez emmener avec vous à la plage ou en promenade.
  • Étiquettes de bagages – Il est très important d’indiquer clairement vos noms et coordonnées sur chacun de vos bagages afin qu’ils soient facilement identifiables en cas de problème.
  • Des cadenas à combinaison (un par ouverture) – Les cadenas vous permettront de vous assurer que personne ne va venir fouiller dans vos affaires quand vous aurez le dos tourné.
  • Sac imperméables  »Ziploc » (nourriture, électronique…) – On ne sait jamais ce qui peut se produire durant votre voyage. Il suffit parfois d’une bonne grosse averse au mauvais moment pour que votre sac ne tienne pas le choc et que vos affaires se retrouvent mouillées. Quand c’est des vêtements, rien de grave mais quand ce sont vos appareils électroniques, bonjour l’addition !

Vos vêtements et accessoires

  • Jean ou pantalon épais – C’est bien d’en avoir un au cas où vous vous décidiez à aller crapahuter dans la jungle. De même sortir le soir avec un vrai bon pantalon, ça fait tout de suite plus habillé.
  • Pantalon léger en toile (convertible en short si possible) – Un pantalon long en toile est indispensable en Thaïlande. Long pour protéger des moustiques et ne pas choquer lors de la visite des temples, en toile pour éviter d’avoir trop chaud.
  • Shorts – Un ou deux shorts pour sortir en journée et aller à la plage, c’est vraiment l’idéal. Notez que vous pouvez très bien les acheter sur place.
  • Ceinture – No comment
  • T-shirts à manches longues – Les T-shirts à manches longues sont parfaits pour se protéger des moustiques.
  • T-shirts / débardeurs – Les T-shirts et débardeurs sont à mettre en journée, pour aller à la plage ou en balade dans des zones où les moustiques ne sont que peu présents.
  • Chemises – Toujours dans un souci de sortir propre sur vous, pensez à prendre une ou deux chemises : ça fait plus habillé.
  • Sous-vêtements – un calecon sale pour faire plaisir à Pang.
  • Chaussettes – Les chaussettes ne servent à rien en journée sauf si vous partez en excursion avec des chaussures de marche aux pieds. De même vous apprécierez de les avoir lorsque vous sortirez au restaurant ou dans les bars le soir.
  • Chaussures de marche légères – De bonnes chaussures de marche peuvent s’avérer indispensables en Thaïlande mais attention : n’optez pas pour la paire de rangers non plus !
  • Tongues – Indispensables pour aller à la plage ! Ne jamais sortir en soirée en tongues.
  • Casquette / Bob – Pour ceux qui souhaitent se protéger efficacement du soleil et garder leur tête à une température acceptable, pensez à la casquette.
  • Lunettes de soleil (avec étui solide) – Le soleil peut être particulièrement éclatant en Thaïlande et disposer d’une bonne paire de lunettes de soleil est un vrai plus (surtout quand vous conduirez votre mobylette de location).
  • Montre – Il est toujours bon de pouvoir se faire une idée de l’heure. Si possible optez pour un modèle étanche.
  • Maillot de bain – Pour profiter des eaux cristallines du Siam of course !
  • Serviette de bain – Un accessoire indispensable des sessions plage.
  • Sac de plage – Il n’est pas indispensable si vous avez déjà un sac à dos suffisamment spacieux. Au pire achetez-en un sur place.
  • Masque et tuba – Si vous partez dans les îles ils sont indispensables pour profiter des fonds marins. Cependant il est inutile de surcharger votre valise pour autant : achetez ce dont vous avez besoin sur place ; ça ne coût vraiment pas grand-chose.

Vos produits d’hygiène

  • Trousse de toilette (en soute)
  • Savon / Gel douche (en soute)
  • Shampooing (en soute)
  • Dentifrice (en soute)
  • Brosse à dent
  • Tampons, serviettes périodiques
  • Rasoir, mousse à raser / Rasoir électrique (en soute)
  • Brosse à cheveux / peigne
  • Lime à ongle / coupe-ongles (en soute)
  • Serviette éponge (fournie dans les hôtels)
  • Déodorant (en soute)
  • Crème solaire / après-soleil (en soute)
  • Mini trousse de maquillage
  • Elastiques et barrettes
  • Pince à épiler
  • Petit miroir
  • Lunettes / lentilles et produits d’entretien

Votre matériel électronique & d’enregistrement

  • smartphone
  • Appareil photo et sa housse + batterie secondaire
  • Cartes mémoire X Go (prenez une carte avec suffisamment d’espace car vous allez mitrailler)
  • Caméra vidéo et sa housse
  • Cartes mémoire / Support d’enregistrement
  • Chargeurs de batterie divers et / ou piles
  • Sac à dos spécial pour tout le matériel (pas forcément nécessaire)
  • Ordinateur portable ou tablette, alimentation et disque dur externe (éventuellement)
  • Adaptateur universel pour prises électriques (possibilité d’achat sur place)

 

C’est l’heure de partir en Thaïlande !

Dans l’avion de Pang tu rêveras.

Et voilà ! Si vous avez suivi les instructions ci-dessus, vous devriez être prêt à décoller pour la Thaïlande de façon optimum.

Vous disposez de tous les documents nécessaires à un séjour sans soucis, vous êtes parfaitement informé sur la culture et les sites d’intérêt du Siam, votre santé est bien protégée (notamment grâce à vos vaccins à jour), vous avez procédé à toutes les réservations dont vous aviez besoin dans le cadre de votre périple (au meilleur prix of course) et votre valise est prête. Amusez vous bien les copains.

manek


Share.

About Author

manek

Photographe, écrivain raté, comique pas drôle, gras et gros et un peu chauve, Manek aime parler de lui à la troisième personne. Le seul ami de Manek, Charles habite dans le coin droit de son cerveau. Manek aime : Céline Dion, les inconnus, manger des testicules de fugu, et Pang son amoureuse virtuelle.

5 commentaires

  1. Salut Manek,

    Tout d’abord merci pour ton site qui est une mine d’infos et assez drôle (pas mal de références sur les 90’s, je pense qu’on doit être plus ou moins de la même génération, moi je suis un 83^^)
    Pour finir sur le hors sujet, je m’appuie beaucoup sur ton site pour préparer mon premier voyage en avril prochain (c’est la réalisation d’un fantasme)

    Pour revenir sur le sujet je souhaiterai apporter mon expérience pour la réservation d’avion, je suis passé par misterfly, l’avantage que j’ai trouvé par rapport à d’autres (opodo, govoyages etc) c’est qu’il n’y a pas de frais caché selon l’utilisation de tel ou tel carte de crédit (une vraie plaie).

    De plus, le service après vente est au taquet car ils m’ont prévenu d’une modification horaire d’un vol, je l’ai donc annulé, ils m’ont effectué le remboursement en même pas un mois et j’en ai rebooké un autre sur la même plateforme.

    Bonne continuation à toi Manek!

  2. manek

    J’ai tendance aussi à reserver directement sur le site d’Emirates pour avoir des miles. Tu as pris quelle compagnie pour venir au pays de Pang et Ploy ?

  3. Tu vas rire (jaune) j’ai pris avec KLM/AIR FRANCE dont le retour est un direct.

    Mon cas est particulier car je n’avais aucune flexibilité sur les dates, donc je me suis porté sur ce qui était le meilleur rapport qualité/prix sur celles-ci.

    je ne vole pas assez souvent vers l’asie (ni en regle générale) pour porter un interet sur les miles.

  4. manek

    Petit conseil Air France si tu peux essayer d’avoir un upgrade en premium économie tu vas vraiment aimer ton vol. J’avais fait un vol BKK Paris en 2013, quand ma grand mère a fait un AVC, au dernier moment j’ai payé un peu plus cher pour monter en premium, repas top et champagne à volonté sur le coup cela m’a bien aidé.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer