La vie nocturne à Bangkok est aussi chaude épicée que la cuisine thaie . Dans cette mégalopole d’Asie du sud-est, le mot ennuie n’existe pas. il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses jusqu’au bout de la nuit et plus encore. Aujourd’hui Manek vous propose un guide ou sortir à Bangkok ? Un guide des nuits de Bangkok quartier par quartier. Vous pouvez aussi lire mon article sur les meilleurs bars de Bangkok :

Les meilleurs bars de Bangkok par quartier.

Sortir dans le quartier Chidlom – Ploenchit

A  Chidlom – Ploenchit la vie nocturne est calme, elle est clairement réservée à une clientèle de bobos parisiens. Les filles ne sont pas nues la nourriture est cher, les free-lances encore plus.. A Chidlom et  Ploenchit vous allez surtout sortir dans les bars des hôtels, qui proposent des cocktails aux alentours de 200-300 THB. Le MIXX est pour Manek la pire discothèque de Bangkok, se situe à Chidlom, si vous cherchez une freelance à deux heures du matin pour une partie de Mario Kart, c’est l’endroit idéal. https://www.facebook.com/welovemixxbangkok/?fref=ts

Sortir dans le quartier Khao San Road

Mon petit lecteur adoré, Si tu aimes le blog de Manek et de son copain beurre Sly, tu le sais déjà nous détestons Khao San Road. Tu peux relire l’article du copain Sly sur Khao San Road. Cependant, Khao San Road reste l’un des quartiers festifs et les plus populaires de Bangkok. A la tombée de la nuit, Khao San devient une sorte d’Ibiza du pauvre, la mauvaise playlist d’un DJ PierPolJak vous casse les oreilles  et le mauvais alcool coule à flot dans les bars. L’endroit le plus à la mode de Khao San Road est The Club Khao San, très populaire auprès des classes moyennes de Bangkok. En semaine vous allez y rencontrer beaucoup d’étudiantes ( sans la mini-jupe noire ), et de routards qui voyagent en Asie du sud-est, et sont contre la prostitution. https://www.youtube.com/watch?v=dWY6HGsgyjA

Note de Manek : le routard est souvent contre la prostitution, mais il aime sponsoriser Pang pour ses études. Hypocrisie quand tu nous tiens.

Lors de ma dernière sortie à Khao San, j’avais rendez vous à 22 heures avec le Michel Polnareff des blogueurs français pour aller faire un tour à The CLUB.  Un indice il aime le beurre, et updater son blog tous les deux ans. buttersly 22:01 : on remarque qu’il y a quand même beaucoup de Pierre Paul Jacques, on décide d’aller manger chez le roi du Burger, avant d’aller danser le Mia. 23:04 : toujours encerclé par Pierre Paul et Jacques nous avons peur de sortir dans la rue, nous décidons de commander un autre double cheese burger. 23:30 : nous décidons de sortir, après un dernier Burger. 00:00 : nous sommes à l’intérieur de The Club, une bière à la main, un remix pourri de Wonderwall en musique de fond. La crise d’angoisse commence. 00:10 : nous sommes dans le taxi pour Soi Cow Boy. 00:25 : nous buvons 3 B52 au Cowboys 2. 01:34 : nous sommes en train de finir notre première bouteille de Blend au Penny Black. 02:30 : Manek embrasse un travesti au Penny Black, ses amis le mettent dans le taxi pour qu’il puisse  rentrer à la maison.

Sortir dans le quartier Ratchadapisek : RCA

https://www.youtube.com/watch?v=c5TG8nn5dRI Désolé les amis, mais route 66 ça reste surtout une putain de bonne chanson des Stones, pas un club de RCA. Ratchadapisek, est le quartier préféré des riches Thaïlandais. Ca tombe bien, RCA est aussi le quartier préféré de votre Manek adoré. L’endroit le plus populaire à Ratchadapisek est Royal City Avenue ( RCA). Cette petite rue plutôt moche abrite les zones de fête les plus  sympathiques de toute l’Asie du sud-est. Les discothèques  de la Royal City Avenue sont ouvertes toute la semaine mais le weekend c’est la folie ( comme au Club Dorothée ). Les classes moyennes aisées Thaïlandaises  sortent pour boire une bouteille de Red Label, et faire la fête. Manek vous recommande route 66 son endroit préféré à RCA, vous pouvez lire ma review de route 66 ici.

 

Sortir dans le quartier Sukhumvit le soi 11 

https://www.youtube.com/watch?v=3nVqSKzqQT8 Sukhumvit 11 est le quartier de vie nocturne ( nightlife en anglais ) le plus populaire de Bangkok. Je n’aime pas le SOI 11, que j’ai toujours trouvé trop cher, et trop …je ne sais pas quoi. . Dans le quartier soi 11, les endroits de vie nocturne populaires sont :

  1. Oskar un bistrot bar français 
  2. Cliamax, une boîte à Freelance. 
  3. Le Levels, une boîte à freelance. 
  4. Le Sugar Club, le seul club hip-hop de Bangkok. 

 

Note de Manek : le Sugar Club est le seul club de Bangkok avec des vigiles stricts. Si comme Manek vous êtes gros et gras, vous allez certainement vous faire refouler.

Sortir dans le quartier Sukhumvit Nana et Soi Cowboy

ou sortir à Bangkok

Soi Cowboy digne d’un film de Tim Burton.

Nana et Soi Cowboy sont les quartiers qui offrent le grand nombre de bars, pubs et restaurants. Soyons réaliste, si vous sortez à Nana c’est surtout pour Nana Plaza, le Disneyland des bars coquins. Soi Cowboy est une petite ville dans la ville, on aime ou, on déteste, j’ai tendance à aimer. Vous pouvez lire ma review de Nana Ici. Pour Soi Cowboy c’est ici.

Sortir à Thong lor

Thong lor est le quartier le plus riche de Bangkok, en France Thong Lor serait l’équivalent de Neuilly. Un quartier ou les jeunes huppés rencontrent les élites aisées. Pour faire simple Carlton irait danser à Thong Lor. Thong Lor est donc le quartier des Carltons.

ou sortir à Bangkok

Bienvenue à Thong Lor.

A Thong Lor, vous passez pour un ringard, si vous n’avez pas de SLK, un sac Birkin, et une domestique birmane payée 10 000 THB. J’ai habité à côté pendant un an dans le Triangle d’or de Bangkok, je n’ai pas aimé. Mes journées se résumaient à prendre le BTS, aller au bureau, manger au restaurant italien du Terminal 21, m’endormir devant un mauvais film de Bruce Willis ( qui a dit Die Hard 5 ? ). Cependant depuis plusieurs années, Thong Lor a tendance à remplacer RCA dans le coeur des élites, et des expats branchés. Pourquoi ? RCA est situé dans le quartier le plus pratique de Bangkok.  A la sortie de RCA Bangkok, les taxis n’acceptent de travailler qu’à partir de 300 THB, et vous allez devoir attendre, attendre avant de trouver un taxi qui accepte de vous ramener chez vous. La sortie de RCA ressemble un peu à la sortie du collège, Emile Louis et son bus en moins.

Thong Lor Bangkok.

L’image d’Emile.

Vous comprenez facilement, pourquoi Pang n’aime pas sortir avec son bolide rouge à RCA. De plus, RCA est devenu un refuge à classe moyenne, se mélanger avec des acheteurs de Toyota, quelle idée farfelue, lorsque l’on possède une Lamborghini. Pour rester entre riches, les jeunes élites thaïes sortent de plus en plus  à Thong Lor, un quartier où ils se sentent en sécurité entre eux, chez eux. Thong Lor est aussi devenu le terrain de chasse favori des Zahias thaïlandaises, des filles qui ne font pas parties des élites, mais qui ne sortent qu’avec le gratin de la société siamoise.  On ne parle pas de filles qui travaillent, mais on parle plus de courtisanes. Des Chirac au féminin.

Faire la Fête à Bangkok

Un heureux gagnant du Jackpot ( à droite ).

Le concept est le même qu’au moyen âge, les filles des riches commerçants se font belles pour amuser la cour et essayer de finir dans le lit d’un jeune riche. Ici ce sont les classes moyennes qui ont déjà un bon salaire, mais qui fantasment devant une peau plus blanche, un nez à 50 000 THB, et une paire de seins à 200 000 THB. Si vous vous sentez l’âme d’un Jacques C Les meilleures adresses de Thong lor sont :

DEMO ET FUNKY VILLA THONG LOR

night life à Bangkok

L’endroit est toujours plein.

Funky Villa propose un groupe local au premier étage qui va reprendre les succès de Justin Bieber Demo est plus pour les fans de Boom Boom ( techno ). https://www.facebook.com/funkyvillabkk/

DND ( DO NOT DISTURB )

une nuit à Bangkok.

Thong Lor … Les filles les plus jolies d’Asie

Un groupe jusque minuit, et un DJ qui va vous faire danser jusque tard dans la nuit à partir de minuit. Si vous aimez, la vie de sardines l’endroit est fait pour vous. https://www.facebook.com/donotdisturbclub

ESCOBAR

Thong Lor Bangkok

Les hommes aussi aiment se blanchir la peau.

Attention, c’est l’un des seuls endroits de Thong Lor ou il est possible d’avoir une table et poser son verre… https://www.facebook.com/pages/Nunglen-Escobar-นั่งเล่น-เอสโค้บาร์/

SAFEHOUSE

Un endroit assez branché populaire auprès des fêtards de Bangkok. Le club ferme souvent à 4 heures, sauf si les gendarmes en décident autrement.

que faire à Bangkok en 2016

La tête de la police avant de fermer un nightclub à 3 heures et deux minutes.

MUSE CLUB

Muse Club n’est pas le club officiel de Muse, c’est un club très thaï avec une grande salle de concert. Si vous avez envie de rencontrer des Pangs, c’est un bon endroit. https://www.youtube.com/watch?v=Pgum6OT_VH8 Vous comprenez que moi l’expatrié au contrat local, je ne possède ni le cv, ni le look pour plaire à Thong Lor. J’ai donc rencontré la fille de Thong Lor, sur Tinder. Alors que dans la vie je ne me fais jamais aborder, j’ai toujours eu 50 likes journalier sur tinder. Le fait d’être imberbe, et d’avoir l’air plus mince en photo doit aider. La fille de Thong Lor était assez drôle, mais comme Manek, elle était rigolote quand elle essayait de ne pas de l’être. Elle vivait dans son monde de Bisounours et de Kirby. Tout était rose, tout semblait faux, mais elle était heureuse, sa vie en rose.

sortir à bangkok

Un bon film.

La fille de Thong lor m’a souvent invité à aller boire avec elle, j’ai toujours refusé en lui disant qu’à part le Penny Black je ne sortais que très rarement. Elle ne comprenait pas qu’on pouvait s’amuser dans un quartier aussi dangereux que Cowboy, je lui répondais que pour moi Thong Lor était un quartier dangereux : j’avais peur devenir branché comme David H.

jeune branché Bangkok

Pang, j’ai peur …

Elle m’expliquait qu’elle n’aime pas le Zaleng, car elle ne s’y sentait pas en sécurité, que le soi 11 était trop dangereux, et qu’il y avait trop de filles qui travaillent ( tapinent ). J’ai rigolé, elle n’a pas compris. Il doit y avoir une nuance entre Pang qui cherche  3 billets de 1000 THB par soir, et Pang à la recherche d’un petit ami et de future sa SLK.

Nuance trop subtile pour Manek.

La fille de Thong lor ne sort qu’à Thong Lor avec ses amies. Elles se ressemblent toutes, le même nez à 50 000 THB, la même poitrine made in Silicone , la même peau blanche à la MJ, les mêmes jambes poilues. Pour un  Thaïlandais, elles sont belles, pour Manek elles ressemblent à Chewbacca.

sortir à bangkok ? RCA

Chewie est moins poilu que Pang.

Au fil du temps la fille de Thong Lor est devenue ma meilleure amie virtuelle, la fille avec qui j’aime chatter sur Line, sans pour autant avoir envie de la rencontrer.  Notre relation est virtuelle qu’une guilde de WOW. Cela me convient, car nous n’avons rien en commun, et elle m’attire autant qu’une catcheuse naine obèse.

Thong Lor nigjhtlife

Manek on avait dit pas de blague sur les naines …

Hélas, pour moi, la fille de Thong Lor commence à tomber amoureuse de cet étranger qui ne veut pas la rencontrer, qui la rejette. Elle m’explique alors qu’elle est populaire, que beaucoup d’hommes la désirent, que j’ai de la chance car c’est moi qu’elle aime bien. Quand une fille Thaïe commence à aimer un étranger, elle aime montrer qu’elle est populaire. Je lui réponds sèchement que c’est cool que des mecs aiment les jambes poilues, mais je préfère les Ewoks. https://www.youtube.com/watch?v=bJpa-2ygp5w Ai-je de la chance ? Non, les filles thaïes ont tendance à préférer quelqu’un d’inaccessible à un étranger qui sera Love dès la première rencontre, qu’elles vont plus considérer comme :

  1. un atm
  2. un esclave
  3. un psy

Selon l’endroit où vous l’avez rencontré, vous allez pouvoir être les 3. Je vous conseille d’oublier tous les délires BDSM érotiques, cela ne sera pas le cas. J’ai vu des hommes blancs être traités comme des animaux par les locaux, ils me faisaient un peu pitié. Il essayaient juste d’être gentils, mais Pang a le regard aussi froid qu’un T1000 devant John Connor.

Bangkok 2016

Manger un cheeseburger, non Teelac ce soir c’est SumTom comme tous les jours.

Le pattern pour gagner avec une fille Thaïe, être froid, et distant. Vous devez être la proie, et non le chasseur. Avec la fille de Thong Lor j’étais devenu le lapin sans même le vouloir. Un jour, j’apprends que je suis en relation avec elle sur Facebook, sympa, mais j’aurais préféré apprendre que j’avais enfin trouvé un business angel pour sponsoriser mon exposition photo. Une dispute plus tard, je lui propose d’aller boire un café pour enfin finir notre relation virtuelle, et pour lui prouver que je ne suis pas l’homme de sa vie. Elle accepte, mais insiste pour ne pas aller à Starbucks car elle n’aime pas les Frappucinos de Starbucks, certainement pas assez sucrés pour elle … Je l’invite au Starbucks. Elle accepte. Première rencontre à Paragon, elle me propose directement de finir la soirée chez moi. Je traduis par :

Je t’aime j’ai envie de m’installer chez toi.

je refuse poliment, car je sais qu’elle ne partira jamais. Elle essaye de me suivre, j’arrive à la semer. Je rentre chez moi, elle me demande de sortir avec elle à Thong Lor, je refuse, le lendemain matin elle m’envoie un message sur Line pour me dire que je ne suis qu’un connard à refuser ses avances. Elle a raison je ne suis qu’un connard, mais la vie est une salope. https://www.youtube.com/watch?v=fMl0pNy7g2Q

manek


Share.

About Author

manek

Photographe, écrivain raté, comique pas drôle, gras et gros et un peu chauve, Manek aime parler de lui à la troisième personne. Le seul ami de Manek, Charles habite dans le coin droit de son cerveau. Manek aime : Céline Dion, les inconnus, manger des testicules de fugu, et Pang son amoureuse virtuelle.

Comments are closed.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer