Comment se rendre à la maison de Jim Thompson, un musée situé à Bangkok. Mon guide et mes photos.

l’histoire de la maison de Jim Thompson pour les nuls

le roi de la soie

La maison thaïlandaise de Jim Thompson, un Américain né en 1906 à Greenville dans l’État du Delaware, sur la côte est des États-Unis.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, il quitte sa vie d’architecte pour s’engager dans l’armée.

Il entre dans les services de renseignements militaires (OSS qui deviendra par la suite la CIA). Il participe ensuite à la campagne d’Europe avant d’être envoyé en Asie, à Bangkok.

La Seconde Guerre mondiale prend hélas fin avant le début de sa mission, mais il décide de rester à la Légation des États-Unis à Bangkok. Une année plus tard notre copain Khun Jim  quitte l’armée et décide de s’installer en Thaïlande comme businessman.

Jim Thompson se passionne pour l’artisanat thaïlandais, et surtout la soie thaïe tissée à la main. Il décide donc de se consacrer à la renaissance de cet artisanat tombé dans l’oubli depuis des années.

Jim Thompson est aussi un dessinateur et coloriste talentueux, sa participation a été indispensable au renouveau du tissage de la soie en Thaïlande, et à l’excellente réputation internationale qu’elle acquit.

Cependant, Jim deviendra célèbre grâce à la construction de sa résidence de six bâtiments en tek qui deviendra un des symboles de l’architecture traditionnelle thaïlandaise dans le monde.

Ayant plus de deux cents ans, ces maisons, dont certaines proveniennent d’Ayudhya, furent démontées pour être acheminées jusqu’à Bangkok

Jim Thompson a suivi avec le plus grand respect la technique des artisans thaïlandais. Les maisons sont construites sur pilotis, une technique très utilisée en Thaïlande pour se prémunir des inondations en saison des pluies les tuiles de la toiture, reprenant un dessin traditionnel rarement utilisé de nos jours, provient d’Ayudhya.

La peinture rouge est appliquée sur les murs extérieurs.

Bien entendu, toutes les cérémonies religieuses accompagnèrent la construction de la maison. En 1959, Jim Thompson emménagea dans sa maison.

La maison et la collection surtout sa collection d’objets d’art obtiendront une telle renommée qu’il décida de l’ouvrir au public. Khun Jim fera don des recettes des visites aux œuvres de charité et aux projets dédiés à la conservation du patrimoine culturel thaïlandais.

Le 26 Mars 1967, Jim Thompson alors en week-end chez ses copains en Malaisie disparaît mystérieusement. Personne ne sait ce qu’il lui est arrivé, il est peut-être retourné chez lui avec son camarade ET.

Sa maison exceptionnelle témoigne de son goût amour de la Thaïlande, et de l’artisanat thaïlandais.

Si tu es passionnés par l’histoire de Jim Thompson, je te suggère de lire cet article :

http://www.vanityfair.fr/mode/portraits/articles/jim-thompson-vie-et-mort-du-roi-de-la-soie/37454

Comment s’y rendre ?

Prendre le bts jusqu’à la station National Stadium ( celle du mbk ), ensuite des panneaux vous indiqueront la sortie vers la maison qui se trouve à 200 mètres de la station.

bts jim thompson

la station de BTS du MBK

maison thompson bkk

le bts toujours aussi propre

station W1

Takeshi et Akira vont visiter la maison de Jim

maison jim thompson

à droite

maison de jim thompson bkk

sponsorisé par Macdo

 

tout droit puis première à droite

maison de jim thompson bangkok

nous y sommes

maison jim thompson

Jim est dans la place

jim thompson bangkok

la maison musée de Jim Thompson, merci à Cathy ma prof d’anglais au lycée.

Adresse : Jim Thompson house museum, 6 Soi Kasemsan 2, Rama 1 Road, Bangkok

Tel: (662) 216-7368 Fax: (662) 612-3744

Site internet : jimthompsonhouse.com

Le prix du Billet

l’entrée du musée

A l’entrée vous allez devoir acheter votre billet dont le prix est de 150 THB, vous allez recevoir un petit guide en français dont j’ai oublié de prendre une photo.

La visite de la maison de Jim Thompson

Après avoir acheté votre billet, vous devez attendre 30 minutes pour la visite guidée en français de la maison  qui sera effectuée  une étudiante thaïlandaise.

vous êtes obligés de montrer votre ticket, comme au cinéma

tu dois attendre ton guide

une belle plante tropicale

up in the sky

l’intérieur de la maison, merci l’ouverture 1.4 du sigma art

la verdure est magnifique

ma photo préférée

si j’étais riche …

ma photo préférée bis

La visite commence, notre guide parle un anglais parfait.

elle était très souriante

-Putain Manek, tu avais la flemme d’attendre 30 minutes pour la visite en français. 

-Oui, je n’aime guère attendre.

si tu aimes le bokeh à 1.4

une chèvre sataniste ???

aucune idée

la vue est magnifique

une oeuvre d’art

les jardins sont magniques

Après les jardins, nous avons visité l’intérieur de la maison, mais hélas les photos étaient interdites.

cela ressemble un peu à une chambre du Dhara Dhevi à Chiang Mai

La visite d’une demi-heure fût trop rapide…

Le restaurant de la maison de Jim Thompson

Après la visite, je suis allé boire un café froid à l’intérieur du splendide restaurant. Si vous aimez la cuisine thaïlandaise de qualité, je vous conseille d’y manger.

un verre de vin à onze heures pour Khun Jean-Michel

l’intérieur du restaurant

la vue depuis la terrasse

des poissons

mmm des protéines

les cocktails étaient bons

si tu savais … prendre un poisson en photo ce n’est guère facile

le meilleur ice coffee de Bangkok

la terrasse

la sublime vue sur l’étang

La boutique Jim Thompson a Bangkok

Le but de cette visite, faire acheter un petit foulard en soie dont le prix dépasse les 100 euros à la belle Michelle Alliot Marie.

femme des années Chirac

-Le business plan classique à la disneyland, tu passes à la boutique après l’attraction. 

-Charles, tu es vraiment intelligent ce soir, tu es sobre ? 

-Manek, je suis présent uniquement dans ta tête, je suis toujours sobre.

de la soie

encore de la soie

1.4 les copains

Miss Pang mannequin chez Khun Thompson

l’intérieur de la boutique

Comment tisser la soie thaïlandaise ?

A l’extérieur de la boutique, des ateliers apprennent aux touristes  comment tisser la soie.

 

 

 

manek


Share.

About Author

manek

Photographe, écrivain raté, comique pas drôle, gras et gros et un peu chauve, Manek aime parler de lui à la troisième personne. Le seul ami de Manek, Charles habite dans le coin droit de son cerveau. Manek aime : Céline Dion, les inconnus, manger des testicules de fugu, et Pang son amoureuse virtuelle.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer