Pays de l’éternel sourire, la Thaïlande est connue par sa culture et ses riches sites archéologiques, du moins c’est ce qui intéresse les touristes pendant le jour. Le cliché du soir se résume souvent à des massages thaïlandais, mais surtout à la curiosité de tester la mythologie autour des vertus inestimables de la femme thaïlandaise. La prostitution sous toutes ses formes prend de l’ampleur et les raisons en sont nombreuses et se dépendent les unes des autres. Malgré l’interdiction de cette pratique par les autorités, la prostitution tend à se répandre également, à cause de la demande qui ne cesse de s’agrandir. Trouver une prostituée est devenu très facile, Tinder, Thaifriendly, il est très facile de rencontrer une étudiante qui a envie d’acheter le dernier Iphone 6S, et qui n’a guère envie de vendre des shibuya honey toast à After You l’après midi.

 

Yummy qui invite Manek ?

Yummy qui invite Manek ?

Par ailleurs, pour faire face à la pauvreté qui domine les régions campagnardes, les jeunes thaïlandaises gagnent les grandes villes pour espérer y gagner de l’argent, ce qui rend facilement accessible au marché du sexe. Cependant, avec les dégâts qu’a provoqués le sida, une autre forme de prostitution a vu le jour. Les travailleuses du sexe sont plus éduquées et plus malignes, sans doute puisqu’elles sont majoritairement des étudiantes, c’est la révolution smartphone.

Des étudiantes, un smartphone …

De haut standing et plus moderne, la prostitution est aussi pratiquée par des étudiantes ou par des jeunes diplômées encore à la recherche de boulot ou par des jeunes thaïlandaises travaillant à mi-temps. Elles ont pour cela écopé l’étiquette de « sideline » ou « dek sideline ». Des termes plutôt aguichants pour éveiller les fantasmes, puisque « dek » signifie en thaï « enfant ». Comme elles sont des étudiantes, elles ne peuvent pas envoyer leur argent chez leurs parents, de peur d’éveiller les soupçons. En effet, en faisant le travail de sexe, elles arrivent à gagner 8 à 10 fois plus que ce qu’elles gagnent en effectuant un boulot convenable

. Sans doute pour arrondir leur fin du mois et subvenir à leurs besoins superflus comme l’achat d’un sac Vuitton, un voyage au Japon à Hokkaido avec les copines, boire des boissons plus caloriques qu’un macho au Starbucks, les sideline sont surtout animés par le concept idéologique libéral qui est de consommer au maximum. On peut dire que cette forme de marché du sexe est le fruit de la mondialisation et de l’avancée de la technologie, car rien ne semble empêcher l’étudiante à se prostituer occasionnellement pour assouvir son envie de détenir la tablette dernier cri. Un contexte tellement loin de celui de la jeune paysanne qui vend son corps pour survivre.

Tinder, pire que Soi Cowboy.

Tinder, pire que Soi Cowboy.

Un business bien structuré

Le marché en ligne s’avère plus commode et toutes les étudiantes qui se prostituent envoient leurs annonces sur des sites dédiés aux dek sideline. On peut y voir leurs coordonnées téléphoniques, leurs mails et par chance leurs photos. Le tarif est bien évidemment communiqué et qui plus est bien détaillé pour certaines. À ce propos, les tarifs se comptent en deux heures. Ils varient entre 1000 à 5000 THB selon la « qualité de la marchandise c’est à dire la blancheur de la peau de Pang». Dans les annonces, on peut déceler des propositions du genre « avec deux filles c’est possible » ou encore « avec deux ou plusieurs clients ». Le prix augmente évidemment au fur et à mesure des demandes. En effectuant quelques recherches sur internet, voici une liste très détaillée de ce que propose une étudiante prostituée. Un short time de 30 min coûte 1000 THB, et à chaque demi-heure de plus, le client rajoute 500 THB. Ce qui nous donne un tarif de 2500 THB pour 2 heures. Un long time en semaine est de 4000 THB, les jours fériés sont plus chers, ce qui nous donne un tarif de 5000 THB pour un week-end. Une sideline peut recevoir son client chez elle et en cas de déplacement, c’est à ce dernier de payer le frais. Un supplément de 500 THB est ajouté au tarif de base si le client ne veut pas mettre un préservatif. S’il souhaite une fellation, il doit payer en plus 1000 THB.

La clientèle

Si la prostitution classique connaît une clientèle étrangère  (en raison de la prédominance du tourisme sexuel, par le passé il était difficile pour les français qui ne se lavent pas  de se procurer une étudiante prostituée. Travaillant uniquement via les sites et les forums, les sideline ne parlaient que le thaï.  Certaines refusaient catégoriquement de converser avec un étranger. Alors, à moins de savoir parler couramment cette langue, il était impossible pour l’étranger de se communiquer avec l’une d’entre elles.  Les clients étaient tous des nationaux.

Puis Tinder et Gogle translation son arrivés, le marché des sideline c’est ouvert à Manek et Mr Takeshi. . On peut également trouver des étudiantes thaïlandaises  sur Thaifriendly., mais les filles ont plus ou moins l’intention de se caser avec un riche farang qui veuille bien l’entretenir.  Devenir sponsor d’une étudiante thaïlandaise est le bon plan pour ceux qui recherchent une petite amie, sans vraiment avoir envie de s’engager avec elle, l’argent  forme une barrière entre Pang et vous.

Les démarches

Avant le boom des smartphones, es conseils d’un ami thaïlandais étaient indispensables pour trouver une sideline, compte tenu de la précarité de l’existence des sites et des forums. Ceci était dû à la chasse opérée par les cyber-policiers. Ils arrivaient même à traquer les webmasters, mais ces derniers finissent par revenir sur le marché en se faisant aider. Quoi qu’il en soit, le marché du sexe en ligne est aujourd’hui  facile d’accès, tinder, line….Il vous suffit de télécharger une application.  .

Pour conclure, la bataille est encore loin d’être terminée pour les autorités. Malgré la forte sensibilisation de la population contre la prostitution ainsi que les différentes formes de répression affligée aux proxénètes, l’industrie du sexe se développe sans cesse grâce aux nouvelles technoligies.  Avant sortir à Cowboy, Nana était un must pour trouver une fille d’un soir, maintenant utiliser Tinder,liker une étudiante, vous permet de trouver votre Pang d’un soir en un clique.

Thaifriendly

Le moyen le plus rapide de sponsoriser une étudiante thaïe est encore de passer par Thaifriendly qui est l’endroit idéal, pour rencontrer des étudiantes. Tout d’abord n’hésitez pas à relire le guide manek comment créer un bon profil sur Thaifriendly et sur http://manek.fr/le-premier-rendez-vous-avec-une-thailandaise/ . Une fois les deux guides lus, vous n’avez plus qu’à attendre que les emails des étudiantes.

N’oubliez pas que les étudiantes prostituées ne se considèrent pas comme des filles de bar, mais comme des courtisanes, des étudiantes qui ont juste besoin d’argent pour leurs étudies. Vous allez être un sponsor qui va payer pour :

  • le loyer
  • les études
  • les vêtements
  • les soirées entre copines.

Bonne chance les copains.

manek

Au lieu de sponsoriser la belle Pang et son buffle malade, pourquoi ne pas sponsoriser le blog de Manek, et Charles? Fais de Manek, ta Teelakkkk en cliquant ici. Mon buffle malade, qui vient d'avoir un accident de Peugeot 103 te remercie.


Share.

About Author

manek

Photographe, écrivain raté, comique pas drôle, gras et gros et un peu chauve, Manek aime parler de lui à la troisième personne. Le seul ami de Manek, Charles habite dans le coin droit de son cerveau. Manek aime : Céline Dion, les inconnus, manger des testicules de fugu, et Pang son amoureuse virtuelle.

3 commentaires

  1. c est ce que j ai toujours dit. aujourdhui, le mac , c est steve jobs.
    moi ce qui me choque le plus, dans l’ histoire, c est le coup des 1000 bath de supplement pour une fellation. c est une honte, ca devrait faire partie du service universel de base.

  2. Pingback: Les tarifs de la prostitution en Thaïlande première partie - Manek Bangkok