Salut les amis, c’est ManekSama et c’est un plaisir de vous retrouver aujourd’hui. Aujourd’hui nous allons aborder un sujet qui fâche, les bars à filles de Tokyo, et les arnaques made in Yakuza et Africa.

Les clubs à filles à Tokyo

En l’an de grâce 2005, lors de mon premier voyage au Japon, j’ai été abordé par un africain à Shinjuku, j’étais à la recherche d’un Big Camera pour acheter ma PSP, j’étais perdu. Puis, Mr Gangster USA Made in Afrique francophone m’aborde.

 

-Hey, do you want to have sex with japanese girl ? ( avec son accent du Bronx made in français )

-Tu parles aussi mal anglais que moi ( en français ).

-j’ai des filles jolies pour toi ( en français ), tu veux coucher avec une japonaise. 

Il était 10 heures du matin, et j’étais un peu surpris de me faire aborder par un africain au Japon, surtout qu’il voulait me vendre une pute japonaise.

c’était à cet endroit la

J’ai pensé à lui répondre.

-Non connard, ma petite amie est déjà super jolie, étudiante et complètement folle.

Comme il était plus grand que moi, plus musclé, j’ai alors répondu que j’étais gay, et je suis parti. Il avait l’air dégoutté d’avoir parlé à un faux homo. Il faisait la tête qu’un gosse fait quand au lieu de recevoir une PS4 pro pour Noël, ses parents lui offrent une polystation 4.

 

L’arnaque des africains et des clubs à filles à Tokyo

Pour faire simple, le monsieur va vous proposer alcool illimité, plus sexe pour moins de 20 000 yens, si tu es un idiot il te proposera même 13 000 JPY.

-d’un côte le sexe et l’alcool illimité, tu peux le trouver qu’avec une pute freelance du Cambodge, pas au Japon.

-pas faux Charles, on sent le bon mec de droite qui a passé un semestre de fin d’étude dans une ONG au Cambodge, et qui est reparti avec 10 MSTS, et un enfant. 

Je cite un commentaire du site Gaijin Hunter, la bible du sexe Japon.

Je me suis rendu, dans un club conseillé par un africain. À la base, c’était 13 000 ¥ pour boissons à volonté, et sexe avec une fille. J’ai terminé ma soirée après avoir dépensé environ 40 000 ¥, et j’ai eu une branlette. Ces clubs sont à éviter.

source https://gaijinhunter.wordpress.com/2012/06/13/kabukichaud-le-guide/

Oui, un jeu LJN ne sera jamais un Donkey Country.

L’arnaque est simple de faire entrer dans un club, te faire boire et après te faire payer une facture de 40000 ¥.

Refusez n’est guère possible, vous êtes chez les yakuzas.

le monsieur te demande 30 000 JPY, tu vas payer, et tu repasseras son costume. 

Et puis lime dans le Mojito de ManakSama, la fille qui te branlera ne ressemblera pas à ça :

Mais plus à ça une vieille japonaise, les cheveux courts, et des lunettes.

 

 

la barbe en moins, Momo je t’aime si tu lis cet article, ceci est une blague.

il y a quand même une ressemblance…

Bref, si un jour un africain vous propose du sexe à Tokyo, il a pour but de vous mettre une carotte. Faîtes comme Sonic, courez vite.

manek


Share.

About Author

manek

Photographe, écrivain raté, comique pas drôle, gras et gros et un peu chauve, Manek aime parler de lui à la troisième personne. Le seul ami de Manek, Charles habite dans le coin droit de son cerveau. Manek aime : Céline Dion, les inconnus, manger des testicules de fugu, et Pang son amoureuse virtuelle.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer