La police en Thaïlande, comment réagir face à un policier thaïlandais ? Mon guide du contrôle de police en Thaïlande, et sur comment gérer sa rencontrer avec la police nationale vos papier svp thaïlandais.

La police en Thaïlande pour les nuls et Philippe Gildas

police en Thaïlande

La police royale thaïlandaise (RTP) (thaïlandaise: แห่ง ชาติ; RTGS: tamruat haeng chat) est la force de police nationale de la Thaïlande. Le RTP emploie entre 210 700 et 230 000 officiers, soit environ 17% du total des fonctionnaires (à l’exclusion de l’armée et des employés des entreprises publiques). La police royale thaïlandaise est souvent considérée comme la quatrième force armée de la Thaïlande, car sa tradition, son concept, sa culture, ses compétences et son entraînement sont relativement identiques à ceux de l’armée et que la plupart de ses élèves-officiers doivent obtenir leur diplôme de l’école préparatoire des académies des forces armées. Les futurs cadets des forces armées doivent impérativement se préparer avant d’entrer à l’Académie de police, tandis que les agents subissent une formation paramilitaire semblable à celle de l’armée, mais qui met davantage l’accent sur l’application de la loi.

source wikipédia https://en.wikipedia.org/wiki/Royal_Thai_Police

La police touristique en Thaïlande votre nouvel ami

S’il y a quelque chose de bizarre dans ton voisinage. Qui vas-tu appeler ?? Réponse la police touristique au 1155.

Avec la croissance du tourisme au cours des 30 dernières années, la police royale thaïlandaise a créé une unité spéciale chargée de veiller à la sécurité et au bien-être des touristes. Les agents de la police touristique portent un badge distinctif sur le bras et parlent l’anglais et d’autres langues européennes. Ils peuvent être sollicités dans toutes sortes de situations, telles que des accidents de la route, des vols, des conflits avec des hôtels ou des commerçants lorsqu’un touriste étranger est impliqué. Ils joueront le rôle d’arbitres dans les différends et, selon notre expérience, ils le feront de manière impartiale.

Travailler dans la police à Phuket, c’est possible

Un étranger peut être volontaire dans la police touristique à Phuket, je vous donne les conditions à remplir.

Détenir un visa «B» ou «O» non immigrant.
Doit avoir au moins 18 ans.
Doit être diplômé du secondaire ou l’équivalent.
Doit réussir une vérification approfondie des antécédents criminels, la mesure devant être déterminée par le service de police touristique de Phuket.
Doit maîtriser la langue thaïlandaise et / ou toute autre langue.
Obligé, de temps en temps, de se soumettre à des tests d’urine / de drogue.
Doit avoir de hautes normes morales et éthiques.
Doit être disposé à se conformer à toutes les politiques et procédures du département de la police touristique de Phuket.
Doit avoir un fort désir et engagement de servir la communauté touristique de Phuket et ses citoyens.
Ne jamais avoir été reconnu coupable d’un crime criminel ou d’autres infractions telles que déterminées par le Département de la police touristique de Phuket.
Détenir un permis de conduire thaïlandais en cours de validité et valide ou l’obtenir dans un délai d’un an à compter de sa nomination.
Uniformes
Le service de police touristique de Phuket s’engage à donner à ses volontaires un aspect professionnel. Pour ces raisons, des directives ont été convenues et publiées pour la mise en place d’un uniforme que les membres du groupe des Volontaires étrangers porteront lorsqu’ils s’acquitteront de tâches requérant un uniforme. Cette conception crée une distinction claire entre les uniformes portés par les volontaires étrangers et les officiers de la police royale thaïlandaise.

Les volontaires étrangers sont tenus d’acheter leurs propres vêtements et équipements suivant :

Casquette (200 Baht)
Polo blanc (580 Baht)
Carte d’identité (150 Baht)
Lampe de poche (150 Baht)
Téléphone portable (800 Baht)
Pantalon de couleur marine foncé (600 Baht)
Chaussures noires (600 Baht)

Pour s’inscrire c’est ici

Que faire lors d’un contrôle policier en Thaïlande ?

La première règle numéro uno avec un thaïlandais même en cas de conflit c’est de garder son calme. Vous énervez, ou menacer Khun Somchai ne fera qu’empirer les choses. Encore plus en Thaïlande que chez nous.

Tout d’abord la police thaïlandaise a le droit de fouiller n’importe qui sans avoir à justifier du motif.

-Le rêve de Khun Bac à Sarcelles. 

Par contre, vous pouvez demander à ce que la fouille ne se fasse pas sur la voie publique et à ce qu’un de vos amis ou quelqu’un d’autre y assiste en tant que témoin, ou si comme Manek vous avez toujours une gopro dans votre sac, je vous conseille de filmer avec.

Si l’inspecteur Somchai et Noi Julie Lescaut  veulent effectuer un test urinaire car ils vous soupçonnent de consommer de la drogue, il arrive parfois qu’ils vous demandent de le faire en pleine rue.

Insistez pour que ce soit fait au poste de police, généralement le flic aura la flemme de vous ramener au poste car il doit contacter votre ambassade, faire un rapport etc…

Si vous avez commis une infraction et que le policier vous verbalise, demandez à payer l’amende au poste de police, plutôt que tout de suite sur le bord de la route.

Si le policier a une gopro, n’essayer pas de soudoyer vous risquez gros.

Ne signez jamais rien sans que cela n’ait été lu par votre avocat surtout si le document contient du Thaï.

Il faut savoir qu’en Thaïlande, la police peut retenir quelqu’un pendant 48h sans le présenter à un juge. Il est conseillé, si vous parlez un peu Thaï, de le montrer, ça peut souvent décontracter un peu les choses.

Surtout en cas de problème n’hésitez pas aussi à appeler la Police Touristique pour vous aider ou vous assister (hotline 1155) voir plus haut.

L’alcool au volant en Thaïlande et la police.

Comme Khun Manet et Noi Charles sont des fainéants. Je vous conseille de lire cet article de Gavroche, sur un contrôle de police.

http://www.gavroche-thailande.com/actualites/communaute/105434-thailande-alcool-au-volant-ce-que-vous-risquez-vraiment

Mon contrôle de papier en Thaïlande

Je me suis fait contrôlé deux fois en Thaïlande, toujours à côté d’Asoke.

-Tu viens d’ou ?

-De France Sir.

Je lui montre mon passeport il s’en bat les couilles comme de sa première chupachups.

-Tu as de la drogue ?

à fortiori non.

-T’es sur ? 

à fortiori Oui.

il me demande de vider mes poches, puis de lui montrer mon porte-feuille.

-Tu viens d’ou ? 

à fortiori je viens du cinéma de emquartier, ou j’ai regardé un film avec les collègues Khun Charles et Noi Pang.

je lui montre le popcorn collé à mon T-shirt, il rigole.

-Okey bonne soirée.

il me sert la main et demande à prendre un selfie. Le contrôle s’est super bien passé car j’ai gardé mon calme, et je n’avais rien à me reprocher. Les étrangers dans le taxi devant se sont énervés, ils ont fini en garde à vue.

N’oubliez pas que le policier ne fait que son travail, qu’il contrôle des thaïs, des japonais, des français, des anglais etc…Les policiers des hommes comme des autres.

manek


Share.

About Author

manek

Photographe, écrivain raté, comique pas drôle, gras et gros et un peu chauve, Manek aime parler de lui à la troisième personne. Le seul ami de Manek, Charles habite dans le coin droit de son cerveau. Manek aime : Céline Dion, les inconnus, manger des testicules de fugu, et Pang son amoureuse virtuelle.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer