Vous êtes jeunes, vous n’avez jamais vu les Musclés et Ace To Base en Live. Vous avez de l’ambition. Vous avez envie de vivre à Bangkok, votre rêve, et d’effectuer un stage en Thaïlande mais vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre pour trouver le stage de vos rêves. Avec ce dossier, avec ce guide pratique Manek va vous aider à atteindre votre but : trouver un stage à Bangkok, en Thaïlande.

Certains viennent en Thaïlande pour essayer d’y vivre d’autre y viennent pour espérer y travailler pour une durée plus ou moins courte. Et puis il y a toi jeune lecteur, qui pour la plupart du temps sort d’une école de commerce, et qui a envie d’avoir sa première expérience professionnelle au pays du sourire et des ping pong shows.

Je te conseille aussi de lire les articles suivants :

trouver un logement pas cher à Bangkok 

Les hôtels bon marchés à Bangkok. 

Trouver un stage en Thaïlande.

Avant de commencer et de vous expliquer comment procéder, il est bon de noter que le stage en Thaïlande , ressemble assez à celui que nous connaissons en France. Les jeunes élites thaïlandaises aiment faire des stages dans des grandes entreprises. Ils parlent souvent très bien anglais, et ils ont l’avantage sur toi petit français de parler très bien le Thai, et de ne pas demander 1500 euros de salaire.

La concurrence est rude, vous allez devoir vous préparer à la guerre.

C'est la guerre qui vous attend.

C’est la guerre qui vous attend.

Quand les entreprises démarches mon expérience

Il y a deux ans Manek et son entreprise recherchaient un stagiaire pour les aider à démarcher des clients, faire du bon café, amener les croissants, et faire le ménage. J’ai donc contacter des écoles de commerce, mon ancienne université, et la chambre de commerce Franco Thai pour passer mon annonce. Le travail était intéressant, logé à 5 minutes  de l’entreprise, et le salaire était de 10 000 THB par mois. Je me souviens avoir reçu une vingtaine de CV. Après avoir un premier tri très raciste exigé par mon super chef thaïlandais ( pas de blacks, ni d’arabes ), je n’avais plus que 15 cvs à trier. J’ai tout de suite mis à la poubelle les cvs qui me vendaient un peu trop de rêve. Par exemple, Hélène à 20 ans avait déjà était responsable de projet chez Loréal … Premier conseil, évitez de mentir, plus c’est gros moins ça passera. J’ai aussi jeté à la poubelle les cvs envoyés seulement en anglais ( j’avais précisé français et anglais ). Il ne me restait alors que 5 cvs à trier.

Comment les départager ? J’ai envoyé un email en demandant aux candidats restants ce qu’ils attendaient d’un stage en Thaïlande. Après le copier coller habituel de google j’ai souvent eu cette réponse :

Manek ton entreprise elle est aussi bien que le dernier Pokemon, et j’ai envie d’être dans ton équipe pour tout casser et attraper Mewtow avec toi.

J’ai eu des réponses assez drôles, mais le problème était toujours le même le salaire demandé par les jeunes français.

J’ai envie de travailler avec vous mais je veux un salaire équivalent au SMIC

Le salaire proposé est l’équivalent du SMIC thaïlandais 10 000 thb.

Je veux un SMIC français, et les billets d’avions car j’ai bac plus 4 5.

J’ai hésité longtemps à répondre aux demandes farfelues par un hahaha. Demander un salaire français en Thaïlande est ridicule. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas réussi à trouver de stagiaires, les demandes étaient absurdes.

Le conseil de Manek oubliez le salaire et prenez  l’expérience que l’on vous offre en Asie, dans l’une des villes les plus dynamiques du monde.  Comme une célèbre carte de crédit  le vante cela n’a pas de prix.

Quels documents pour envoyer une candidature ?

J’avais demandé  :

  1. un cv en anglais
  2. un cv en français
  3. une lettre de motivation en anglais et français.

Attention si votre lettre est un vulgaire copier coller google, votre futur employé va le remarquer directement. Essayez de personnaliser votre lettre et de l’adapter la à l’entreprise. N’hésitez pas à regarder le site de l’entreprise plusieurs fois, et de trouver ce qui ne va pas, dire ce que vous pouvez apporter à l’entreprise.

Le petit conseil de manek, n’hésitez pas à donner votre pseudo Line dans votre lettre de motivation. Ici Line à remplacer l’email, et votre DRH vous contactera peut être avec un sticker très mignon. Si vous n’avez pas de line créer un compte.

Ou trouver des entreprises pour postuler ?

Avant de postuler, vous allez devoir identifier les entreprises et le secteur d’activité dans lequel vous avez envie de travailler. Voici quelques pistes pour trouver des entreprises.

  • vos contacts: des amis, de la famille, des collègues, peut-être que quelqu’un de votre entourage dispose de contacts à Bangkok
  • votre université / école: souvent il existe des échanges entre les écoles au niveau international et c’est l’occasion de voir si ce n’est pas le cas dans votre établissement, ou bien auprès de vos professeurs.
  • La Chambre de commerce Franco Thaïe  la Chambre de Commerce et d’Industrie française En Thaïlande recense les entreprises françaises implantées en Thailande et en Asie du sud.
  • Les réseaux sociaux: Linkedin ou Viadeo spécialisés dans le Networking professionnel. Facebook, ça peut passer.
  • Les sites de rencontre : désolé pour les lectrices, mais cela va plus aider les lecteurs, mais trouver une entreprise sur Thaifriendly est possible.
  • Les Hôtels : pourquoi  ne pas contacter les hôtels Accord, Hilton, Novotel, et Starwood?
  • ONU UNEP UNESCO recrute souvent des stagiaires pourquoi ne pas travailler au bureau de Bangkok
  • Thaifriendly ? Putain Manek tu fais chier à essayer de nous vendre des abonnements thaifriendly. Pourtant Thaifriendly reste le meilleur moyen le plus simple de trouver un stage à Bangkok. Pourquoi ? Les DRH, et les cadres sont souvent présents sur Thaifriendly, et elles lisent leurs emails sur Thaifriendly.

Trouver un stage sur Thaifriendly

1 une photo de profile sérieuse tu auras ( chemise, polo, pull sur les épaules )

stage thailande

Le costume est parfait …la cravate trop grosse.

2 en bon anglais ton profile tu vas écrire

3 Bangkok sera ta ville

3 Cet email tu vas envoyer :

Hi there,

My name is Manek,

I really like your profile, you must be smart girl with good education ( le point c’est de dire qu’elle n’est pas conne ), I also like travel, ( rajouter ses hobbies ).  I am also looking for friends nothing more, nothing less.

I have been to Bangkok, and I really fall in love with Thailand, especially I love Thai food.

I am currently looking for an internship in Bangkok, I am wondering if your company is looking for foreigner intern. If not, could you ask around you ?

By the way My line is …. It is better to chat there.

Have a nice day.

Manek

trouver un stage à bangkok

Quel Visa pour un stage à Bangkok ?

il faut normalement un visa non-b et un permis de travail…

Cependant, les entreprises qui vont vous fournir un work-permet pour un stage ne sont guère très nombreuses. De plus, Il n’existe pas de visa stage en Thaïlande, les stagiaires sont tolérés, vous avez le choix entre deux visas :

  • Le visa ed éducation, c’est un visa assez simple à obtenir si vous avez les bons papiers.
  • Le visa touristique de six mois, encore plus facile à obtenir, son prix est de 15O euros il sera disponible à partir du 12 novembre 2015.
Dans tous les cas, vous allez devoir faire un visa run tous les deux mois. Bienvenue en Thaïlande  les amis.

Faire un stage à Bangkok l’interview d’Edgar

Edgar est un jeune designer français. Dans le cadre de ses études, Edgar a fait deux stages qu’il a choisi d’effectuer à Bangkok. Dans cette interview, Edgar va nous donner ses conseils pour trouver un stage en Thailande , et  bien réussir son intégration  dans une entreprise thaïlandaise comme barista stagiaire.

Salut Edgar peux tu te présenter aux lecteurs de Manek.fr  ?

Bonjour, je m’appelle Edgar, je suis un  jeune designer web/graphique Français de 22 ans. J’ai fait mes études à Dijon, j’ai un bac+3 en Design graphique, communication et multimédia.Je suis actuellement à la recherche de mon premier emploi, plus particulièrement à l’étranger, ( à  Bangkok  si possible ) et j’ai actuellement  le statut d’auto entrepreneur en France.

Donc, tu avais besoin d’un stage pour valider tes études ?

Oui, pour mon premier stage de 3 mois en fin d’année universitaire 2014. Je n’étais pas obligé de partir à l’étranger mais j’en avais la possibilité, et pour moi c’était une opportunité à ne pas manquer. Ensuite, comme cette expérience a été des plus enrichissantes, j’ai décidé de réitérer cette expérience  en postulant pour un stage d’un an à Bangkok.

Pourquoi la Thaïlande ?

Au début de mes recherches, je n’avais  pas spécialement  ciblé Bangkok , je souhaitais aller au Canada ou en Australie. J’ai commencé à écrire mon  CV,  ma lettre de motivation et j’ai cherché des entreprises intéressantes sur Google.  J’ai envoyé de beaux e-mails personnalisés pour chaque entreprises mais je n’ai eu que très peu de réponses ( note de Manek tu n’es pas le seul ).Un ami ayant déjà travaillé à Bangkok m’a conseillé de postuler en Asie du Sud-Est et plus particulièrement en Thaïlande ; ce que j’ai fait après avoir envoyé des CV un peu partout dans le monde.

Je n’au envoyé que 2 demandes  de stage à Bangkok et j’ai reçu  une réponse positive rapidement  d’une boîte de design qui m’avait l’air des plus intéressantes. Ensuite sur place, j’ai cherché une autre entreprise  pour pouvoir revenir et faire un stage d’un an que j’ai trouvé facilement.   Un conseil, chercher sur place pendant des vacances scolaires par exemple. 

Pour un français qui n’a jamais  travailler avec des thaïs était-ce difficile  de s’adapter ?

Pas du tout, ça a été la plus belle expérience de ma vie, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai décidé de revenir par la suite. Mes collègues et mon patron m’ont fait participer à énormément de projets, j’ai eu la chance de toucher à tout et même de gérer plusieurs gros projets. J’ai eu énormément de responsabilités.

Mes collègues m’ont aussi fait découvrir la culture thaïe, et nous sommes d’ailleurs resté de très bon amis!

Qu’est ce qui t’as le plus aimé dans ton expérience à Bangkok ?

Ce que j’ai le plus aimé c’est la vie quotidienne qui n’est pas stressante, les gens sont très amicaux, la nourriture  est bon marché, et le faible coût de la vie. Ensuite d’un point de vue professionnel la manière de travailler m’a aussi beaucoup plu, les journées ne sont pas structurées à la minute prêt, les gens autour ne sont pas stressés, et quoi qu’il arrive, nous trouvions toujours une solution  en cas de  problème .

L'entreprise d'Edgar à Bangkok avec un artwork d'Edgar.

L’entreprise d’Edgar à Bangkok avec un artwork d’Edgar.

Ce que tu as le moins aimé dans ton stage ?  Dans mon cas, ce que j’aime le moins c’est le fait que les thaïlandais travaillent très très lentement, et changent de travail assez souvent.

La seule chose que j’ai moins apprécié est que certaines fois on pouvait noter un manque du sens du détail en se référant à mon expérience professionnelle (Graphiste / Web Design). Je ne trouve pas que les Thaïlandais travaillent très lentement, en revanche beaucoup travaillent sans stress, ce qui rend la vie au travail tout de suite plus facile et ça devient un plaisir de travailler et de faire un rendu dans les délais requis.

Un petit conseil pour les lecteurs de Manek.Fr qui veulent faire un stage à Bangkok ?

J’ai plusieurs conseils pour les lecteurs de Manek.fr

Premièrement n’hésitez pas à partir à Bangkok.

Deuxièmement je pense qu’il est important de savoir s’adapter lorsque l’on est dans un pays étranger. Dans un pays comme la Thaïlande où la culture est complètement différente de la notre. Nous choisissons d’y aller pour beaucoup de raisons attirantes, il est donc important à mon sens de faire un effort de son côté aussi (ne pas être regardant sur le service des restaurants , apprendre un minimum la langue, apprendre les choses à respecter, à faire ou ne pas faire, s’imprégner de la culture etc.)

Troisièmement, d’un point de vue des visas, si vous avez un stage à effectuer de 3 mois ou moins c’est parfait, vous n’aurez cas demander un visa ED. En revanche, si ce stage est de plus de 3 mois il sera impossible de faire une extension de ce visa ED en temps que stagiaire car c’est tout simplement considéré comme un travaill (même si ce stage est non rémunéré). Dans ce cas, optez pour un visa touriste à la suite de vos 3 mois de visa ED. ( note de Manek le visa touristique de six mois est parfait )

Enfin quatrièmement, ne cherchez pas un stage rémunéré cela n’existe pas à Bangkok. Demandez un stage non rémunéré et arrangez vous avec votre patron sur une petite rémunération par mois de façon à pouvoir demander un visa ED. De plus, enlevez vous tout de suite l’idée de la tête de trouver un stage rémunéré à environ 500€ par mois, il n’y a qu’en France où ça se passe comme cela. En Thaïlande le salaire moyen est beaucoup moins élevé qu’en  France ( note de Manek 15 000 THB pour un étudiant diplomé ) donc il faut s’estimer déjà heureux si l’on reçoit un petite compensation à l’amiable avec son patron.

Si vous avez pour but d’avoir une expérience extraordinaire, c’est la bonne destination 😉 !

Merci et bon stage.

Merci à Edgar pour cette longue interview.  Vous pouvez retrouver et contacter  Edgar sur son  Facebook, et  sur son site pro http://edgargirerd.com  .  Bonne chance dans ta recherche d’emploi.  

 

manek


Share.

About Author

manek

Photographe, écrivain raté, comique pas drôle, gras et gros et un peu chauve, Manek aime parler de lui à la troisième personne. Le seul ami de Manek, Charles habite dans le coin droit de son cerveau. Manek aime : Céline Dion, les inconnus, manger des testicules de fugu, et Pang son amoureuse virtuelle.

6 commentaires

  1. J’ai engagé deux stagiaires en droit. Une québécoise et un francais. Les deux ont super aimé l’expérience. C’est possible mais oui, les salaires sont 10,000 ou 15,000 baht par mois.
    Les deux savaient que cela n’étaient qu’un passage et j’en ai profiter pour leur faire découvrir les alentours. Laos, Cambodge, etc.

  2. Ce qui compte au debut c’est pas le pognon,c’est aquerir de l’experience. A mes debut je suis parti au vietnam comme formateur maroquinier, gratuitement. Experience qui m’a amene ici en Thailande depuis 14 ans avec au final un atelier et 200 ouvriers.

  3. Je suis installe a Phrae dans le nord. Pas de voyage sur BKK de prevu pour le moment, mais si une escapade chez les expats perdus en province te tente , tu seras le bienvenu.

  4. Super article avec des infos intéressantes pour les personnes qui seraient intéressés par faire un stage en Thaïlande.

    Pour ma part, j’ai fait trois mois de stage dans un cabinet d’avocat à Bangkok. J’ai adoré et j’approuve totalement ce que dit Edgar sur le stress. C’est incomparable avec ce que j’ai vécu/vis en Europe.
    J’ai aussi eu beaucoup de chance parce qu’en plus de recevoir une petite compensation j’étais logé. Ca m’a permis de profiter de mon séjour.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer